1-L’opticien manager  

L’opticien a quatre missions :

  • Commerciale
  • Technique 
  • Paramédicale
  • Managériale 

Gérer et organiser sont les principales taches de l ‘opticien manager .

  1. L’opticien manager 

En tant qu’entrepreneur,  l’opticien est amené  à manager ses équipes dans le but d’optimiser leur temps de travail. L’objectif managérial devient alors primordial et intervient même dans la survie, pérennité du magasin d’optique . 

  1. Les roles de l’opticien manager

Afin d’atteindre les objectifs fixés par l’opticien , il faut avoir une stratégie claire au quotidien. 

Un manager a pour but d’orienter les forces humaines vers une finalité commune : accomplir les objectifs fixés.

L’homme à tout faire :

  • Être expert dans son domaine d’activité
  • Gérer son équipe afin d’atteindre l’excellence opérationnelle
  • Être le lien entre les différents salariés
  • Faciliter la communication interne

Une main de fer dans un gant de velours :

  • Il est le lien entre les collaborateurs et la direction d’une organisation
  • Capacité de synthèse et de traduction de la stratégie

Le Manager a donc un rôle très important car il est le lien principal entre l’opticien  et la force de vente . 

Responsable de la productivité de ses équipes et du résultat final, il doit savoir communiquer, motiver, créer du lien.

 Le tout, pour atteindre les objectifs.

 4 compétences que doivent posséder un manager :

Organisation / Anticipation

Afin de gérer une équipe, atteindre les objectifs fixés, il est important pour un manager d’être organisé. Il doit avant tout prévoir, gérer ses ressources de manière optimale. L’anticipation est une de ses principales forces afin d’avoir un coup d’avance. Cela lui apporte une meilleure compréhension de son secteur, meilleure visibilité et meilleure gestion de ses effectifs.

Communication

La communication est une des fonctions principales car elle va permettre à l’ensemble des parties prenantes de se tenir informées, et ainsi d’avancer dans la même direction. Ce rôle d’intermédiaire entre les dirigeants et les salariés est primordial car vous allez traduire les directives de la direction en objectifs précis.

Autorité / Savoir déléguer

Un manager se doit de prendre des décisions, qui ne sont pas toujours faciles au quotidien. En effet, le statut implique des responsabilités importantes qui engage la personne mais aussi l’entreprise.

Si vous êtes arrivés à un poste à responsabilités, c’est qu’une confiance s’est installée entre vous et les dirigeants mais aussi envers les collaborateurs qui vont “travailler pour vous”. Déléguer est une mission importante car elle va vous permettre d’orienter vos actions vers la réalisation des objectifs. Pour cela vous devez avoir une confiance forte en votre équipe. Il faut aussi savoir déléguer, en définissant un périmètre d’action clair, des objectifs réalisables, et un suivi quotidien.

Un bon relationnel

Être un lien permanent et le référent d’un groupe de personnes n’est pas aisé. Il faut savoir jongler intelligemment entre les différentes personnalités d’une équipe, régler les conflits, motiver les collaborateurs. Les faire s’accorder sur des points essentiels afin qu’ils avancent dans la même direction : celle que vous vous êtes fixée !

  1. Les principaux ratios 

Avis d’expert

Le plus gros poste de dépenses, c’est celui des frais de personnels qui oscille entre 25 et 30% du chiffre d’affaires. 

Au-delà de 30% du chiffre d’affaires, ces charges ne me semblent pas renables. Le loyer ne doit pas dépasser 10 % du chiffre d’affaires. Dans un contexte de réduction prévisible des chiffres d’affaires et des marges, la profession devra améliorer sa productivité et faire très attention aux différents ratios donnés par leur expert-comptable.
Le taux de marge brute s’établit en moyenne à 63 %.  La marge brute, rappelons-le, représente la différence entre le prix de vente hors taxe et le coût de revient de la marchandise. L’idée que le métier d’opticien est très rentable est largement répandue, pourtant certaines professions comme les restaurants ou les boulangeries présentent des taux de marges brutes nettement supérieurs. La rentabilité finale des magasins d’optique est comprise entre 15 et 20%. La valeur ajoutée est d’environ 47% du chiffre d’affaires dans le secteur de l’optique. La valeur ajoutée correspond à ce qui reste à l’entreprise une fois pris en compte tous les services externes qu’elle utilise pour pouvoir fonctionner. C’est la richesse créée par votre entreprise. L’excédent brut d’exploitation est d’environ 17% en moyenne nationale. Ce ratio s’obtient en retranchant de la valeur ajoutée les impôts et taxes et les frais de personnel. Cet indicateur est très observé par votre banquier si vous avez recours à des emprunts.

Pour terminer, il est primordial de bien surveiller et de contrôler la rotation des stocks, le crédit clients et fournisseurs exprimé en nombre de jours. La moyenne nationale de la rotation des stocks est de 123 jours. Réduire ce ratio est une source de trésorerie. Augmenter le crédit fournisseurs et réduire le crédit client permet à l’entreprise de bien maîtriser sa trésorerie. Ces différents ratios seront donnés par votre expert-comptable au moment du bilan ou situation intermédiaire car c’est à ce moment précis qu’il y a une photographie réelle de votre entreprise. Le bilan récapitule l’ensemble de ce qui appartient à l’entreprise et ce qu’elle doit.

1-4L’opticien marketeur 

 Mix Marketing 

Le marketing mix regroupe l’ensemble des décisions et actions marketing prises pour assurer le succès d’un produit, service, marque ou enseigne sur son marché. Ces univers d’actions du marketing mix sont également appelés 4 P à cause des initiales de ces 4 termes en anglais (Product, Price, Promotion, Place)

Produit :

Les produits vendus sur le marché de l’optique sont les lunettes de vue (montures et verres), les lunettes de soleil, les lentilles mais aussi le produits divers tels que les étuis à lunettes.

 Le segment de la lunetterie suit de plus en plus les tendances de la mode.

Le prix :

 Varie  selon le type de monture et de verres mais généralement, les lunettes sont perçues comme un produit à prix élevé, en raison des verres qui coûtent chers.

L’opticien en général utilise le PVP ( Prix de vente Public) proposé par les fournisseurs sous forme de catalogues.

La distribution 

En matière de distribution , l’opticien a developé le service  à la clientèle( libre service ; large assortiment , délai de montage très réduit ) et peut même livrer sur le lieu de travail pour les clients qui n’ont pas le temps de venir au magasin

Communication 

En général , l’opticien crée des offres promotionnelles  ou

 crée un site internet ou face book ou Carte de fidélité. Les réseaux sociaux deviennent le support le pus actif en matière de communication 

Conclusion Générale

Nous avons démontré  l’importance du magasin d’optique et son aménagement.

Le consommateur est l’ élément le plus important  puisqu’il doit être le noyau de l’organisation .

Sans force de vente  et son management et surtout le logiciel comme aide à la décision  ; la gestion d’un magasin d’optique est vouée à l’échec.

Actuellement, on parle du magasin connecté et beaucoup d’innovations technologiques dans le but d’améliorer non seulement le service mais aussi valoriser ce métier  et  c’est la preuve que celui ci  a un bel avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here