Grâce à leurs fonctions d’analyse des facteurs environnementaux et de l’état de leurs utilisateurs, les lunettes intelligentes constituent une aide médicale indispensable pour certains malades, notamment les porteurs de déficience visuelle. Quels troubles de la vue peuvent être traités avec des lunettes intelligentes ? Mon enfant est dyslexique, des lunettes connectées peuvent-elles l’aider à apprendre à lire ? Les smart glasses peuvent-elles aider les malvoyants à voir ?

Lunettes pour aveugles et malvoyants : la technologie pour « rendre » la vue 

Grâce à leurs caméras et leurs systèmes de reconnaissance faciale, les lunettes dédiées aux personnes malvoyantes ou aveugles analysent les éléments environnants pour avertir leurs utilisateurs de ce qui les entoure. Ces informations, traduites en sons ou en paroles, les guident dans leur parcours, identifient les personnes qui les entourent (si les personnes sont déjà enregistrées dans le logiciel des lunettes).
Certaines lunettes pour faire lire les aveugles permettent également à ces derniers de déchiffrer des livres. En pointant le texte du doigt, la micro-caméra va identifier les mots tandis que le système de lecture vocale se chargera de les retranscrire oralement.
Enfin, les modèles de lunettes connectées destinées aux malvoyants les plus perfectionnés grossissent tout ce que l’utilisateur regarde pour maximiser l’efficacité de sa vision. Ces appareils de haute technologie contiennent un appareil photo qui prend des clichés en haute définition et à très haute vitesse, avant d’en optimiser la qualité et de les projeter sur les écrans situés à la place traditionnellement occupée par les verres.

Les lunettes intelligentes contre la dyslexie 

L’une des causes de la dyslexie est la présence de lettres « miroir » que le cerveau mélange lors de la lecture. Des Français ont récemment réussi à développer un logiciel qui contre ce phénomène et l’ont intégré à des lunettes connectées. Cette innovation, pour l’heure uniquement accessible aux enfants, remporte un vif succès et sera prochainement proposée aux adultes dyslexiques.

Les différentes utilisations des lunettes intelligentes 

En plus de corriger des troubles de la réfraction, les lunettes intelligentes offrent des options de sécurité adaptées à l’âge, au rythme de vie ou aux problématiques de chacun. Elles peuvent devenir un outil de soutien précieux dans la vie quotidienne de personnes isolées ou dans des situations à risques (personnes âgées, conducteurs fatigués). De récentes études ouvrent même des perspectives optimistes quant à l’usage de lunettes intelligentes pour faciliter la communication des personnes autistes.

Sécurité routière : éviter la somnolence au volant

Ces lunettes intelligentes préviennent l’endormissement au volant. Elles analysent le rythme cardiaque, la mobilité des paupières et de la pupille… Dès que ces facteurs lui indiquent une perte de vigilance, elles déclenchent une alerte sonore et visuelle pour réveiller le conducteur.

Surveillance des personnes âgées à distance 

Des lunettes destinées à la sécurité des personnes en perte d’autonomie sont développées en France. Elles surveillent les constantes médicales des personnes âgées ainsi que leur position ou leurs mouvements. Elles appellent les secours en cas de défaillance ou de chute. Mais elles leur permettent aussi de téléphoner sur simple commande vocale.

Des lunettes connectées pour enfants autistes ?  

En analysant les visages et les expressions émotionnelles, certaines lunettes intelligentes assistent les enfants autistes dans la reconnaissance et l’identification des émotions de leurs interlocuteurs. Cela leur permet de comprendre leur environnement et de faciliter l’adaptation de leur comportement.

Jeux vidéo : les lunettes de réalité virtuelle 

De nombreuses entreprises du monde du jeu vidéo ont également tenté d’exploiter les concepts de lunettes connectées et de réalité virtuelle (« VR » dans le jargon vidéoludique). Parmi les produits les plus connus, le Playstation VR de Sony ou encore l’Oculus Rift de Facebook.
Ces équipements immergent totalement le joueur dans des univers pixelisés, en le coupant totalement de l’extérieur et en lui projetant des images en 3D et à 360°.
Une prouesse technologique qui n’a toutefois pas trouvé son public et qui peine à s’imposer dans les mœurs des amateurs de consoles ou de jeux PC.